Anticorps utilisés à des fins thérapeutiques

Solutions conformes aux BPF pour le traitement in vivo de patients

Traditionnellement, les anticorps et antigènes utilisés à des fins thérapeutiques, dont beaucoup sont des anticorps monoclonaux, sont générés à partir de criblages des hybridomes. En règle générale, ceux-ci sont générés à partir de la recombinaison d’anticorps existants, puis modifiés afin de les adapter aux propriétés nécessaires au traitement, par exemple en utilisant le CRISPR-CAS 9 ou des systèmes similaires.

Les anticorps chimériques, les anticorps humanisés et les anticorps de région déterminant la complémentarité (CDR) possèdent une utilité thérapeutique considérable.

Des anticorps thérapeutiques ou des fragments d’anticorps sont utilisés comme supports pour des médicaments dans le traitement de cancers. Dans ce cadre, leur affinité pour une forte liaison au niveau de la cible garantit que la thérapie fournie aura les effets souhaités1. Dans le cadre du développement et de la production de vaccins, les anticorps et antigènes (oligomères) sont utilisés pour initier une réponse immunitaire ciblant le pathogène concerné2.

Dans le cadre du processus de production, l’une des principales difficultés est la nécessité produire un produit de qualité clinique destiné à une utilisation in vivo directe pour traiter des patients, conformément aux bonnes pratiques de fabrication (BPF) en vigueur.

Anticorps utilisés à des fins thérapeutiques dans le traitement de patients

Dans le domaine de la recherche sur le cancer, les anticorps utilisés à des fins thérapeutiques sont principalement utilisés pour cibler les cellules tumorigènes hautement spécifiques, ainsi que pour réduire ou éliminer la tumeur. Ils sont utilisés pour lutter contre de nombreux types de tumeurs et sont particulièrement efficaces contre les tumeurs difficiles à atteindre par d’autres moyens et, par conséquent, à cibler en raison de leur emplacement, de leur taille ou de l’absence de cibles sur leur surface cellulaire, telles que le neuroblastome 3 ou le cancer du sein exprimant faiblement la protéine HER24. Une nouvelle approche consiste à cibler les métastases tumorales par voie immunologique, ce qui est réalisé en utilisant des anticorps utilisés à des fins thérapeutiques pour localiser et initier une réponse aux cellules tumorigènes avant qu’elles ne se transforment en tumeur5,6.

Les anticorps utilisés à des fins thérapeutiques sont actuellement utilisés pour développer des vaccins contre le SRAS-CoV-19 ou coronavirus, responsable de l’apparition de la pandémie de COVID-19 en 2019. En plus de jouer un rôle dans le développement de vaccins, les anticorps utilisés à des fins thérapeutiques sont également utilisés pour traiter les effets pathologiques de la COVID-19, en particulier sur le système respiratoire. Regardez cette conférence scientifique pour découvrir comment les biotechnologies AdaptVac et ExpreS2ion génèrent un vaccin contre le SRAS-CoV-19.

Les nanocorps sont les domaines variables recombinants uniquement présents dans les anticorps à chaîne lourde. Ils présentent une utilité thérapeutique pour lutter contre des maladies en raison de leur capacité à administrer des médicaments et des domaines effecteurs sur les sites spécifique des lésions7. Leur petite taille, stabilité, solubilité, capacité de pénétration et élimination rapide du sang constituent tous des paramètres qui permettent de les transférer à de nouvelles applications médicales dans un cadre clinique. Ce type de médecine personnalisée, appelée nanomédecine, suscite l’intérêt de l’industrie pharmaceutique comme des associations de défense de patients.

Solutions conformes aux BPF pour la production d'anticorps utilisés à des fins thérapeutiques

Les anticorps et autres produits biologiques utilisés à des fins thérapeutiques doivent être fabriqués dans des conditions strictement conformes aux BPF afin de garantir que le produit est à la fois sûr et efficace pour le patient. Ces conditions rigoureuses donnent lieu à des exigences strictes quant aux équipements qui peuvent être utilisés, ainsi qu’eu égard aux activités d’enregistrement et de signalement des données. La famille d’appareils NucleoCounter® est conforme à la partie 11, alinéa 21 du Codes des règlements fédéraux (CFR) et peut parfaitement s’intégrer dans n’importe quel laboratoire conforme aux BPF.

Le NucleoCounter ® NC-202™ est robuste et fiable. Par conséquent, il vous permettra de bénéficier d’un temps d’arrêt minimal afin que vous puissiez effectuer votre travail sans interruption. Afin de vous garantir un fonctionnement cohérent, l’appareil dispose de protocoles intégrés pour IQ, OQ et PQ. Le NucleoCounter ® NC-202™ peut également harmoniser les procédures de signalement et d’enregistrement des données avec des rapports PDF normalisés et vous offre la possibilité d’ajouter des commentaires directement sur les fichiers de données.

La technologie supérieure de l’appareil, associée à la commodité d’utilisation de la Via2-Cassette™  minimisent la variabilité normalement engendrée par les procédures de pipetage, de coloration et de numération. Cette méthode réduit considérablement le temps nécessaire pour compter les cellules, ce qui augmente l’efficacité de votre flux de travail. L’appareil vous fournira également un résultat d’une grande précision en environ 30 secondes.

Références

  1. A Shah, S Rauth, A Aithal, S Kaur, K Ganguly, C Orzechowski, GC Varshney, M Jain, SK Batra: The Current Landscape of Antibody-based Therapies in Solid Malignancies. Theranostics, 2021. 11(3):1493-1512.
  2. J Majumder, T Minko: Recent Developments on Therapeutic and Diagnostic Approaches for COVID-19. AAPS J, 2021. 23(1):14.
  3. F Morandi, F Sabatini, M Podestà, I Airoldi: Immunotherapeutic Strategies for Neuroblastoma: Present, Past and Future. Vaccines (Basel), 2021. 13;9(1):43.
  4. K Riecke, I Witzel: Targeting the Human Epidermal Growth Factor Receptor Family in Breast Cancer beyond HER2. Breast Care (Basel), 2020. 15(6):579-585.
  5. H Yang, Y-H Kuo, ZI Smith, J Spangler: Targeting cancer metastasis with antibody therapeutics. Wiley Interdiscip Rev Nanomed Nanobiotechnol, 2021. e1698.
  6. A Rybarczyk-Kasiuchnicz, R Ramlau, K Stencel: Treatment of Brain Metastases of Non-Small Cell Lung Carcinoma. Int J Mol Sci, 2021. 22(2):593.
  7. Guangfa Bao 1, Ming Tang 1, Jun Zhao 2 3, Xiaohua Zhu 4: Nanobody: a promising toolkit for molecular imaging and disease therapy. EJNMMI Res, 11(1):6.

Vidéos

NC-202™ Product Video